Friday 21 July 2017

FLN: Ould-Abbès supprime les congés et compte renforcer le bureau politique

FLN: Ould-Abbès supprime les congés et compte renforcer le bureau politique
(Le Soir d'Algérie 07/06/17)

Le secrétaire général du Front de libération nationale, Djamel Ould-Abbès, a présidé, mardi dernier, au siège national du parti, à Hydra, une réunion spéciale du bureau politique consacrée à la préparation des prochaines élections locales, prévues en octobre prochain. Cette réunion, tenue à huis clos, a entériné d’importantes décisions en prévision de ce rendez-vous des locales que le pouvoir considère comme extrêmement décisives.
L’actuel parti majoritaire, que préside Abdelaziz Bouteflika en personne, ne peut se permettre de ne pas gagner cette élection qui est déterminante pour la présidentielle de 2019. Faute de temps, Ould-Abbès a d’ailleurs décidé, lors de cette réunion, apprenons-nous de bonne source, de supprimer les congés pour l’ensemble des membres du bureau politique pour cette année.
Un bureau politique qui, par ailleurs, sera renforcé par cinq nouveaux membres très prochainement, ajoute-t-on de même source. «Les membres du bureau politique auront beaucoup de travail cet été.
Avec quelques membres du comité central et des parlementaires, ils auront à superviser les deux opérations fixées par le secrétaire général, à savoir les assemblées générales au niveau des mouhafadas et des kasmas en vue de combler certains vides mais, surtout, la confection des listes de candidatures au niveau des APW et APC», nous confie-t-on encore.
Selon une source proche de la direction du parti, les membres du bureau politique ont été invités, individuellement, à donner chacun ses propositions s’agissant de la préparation de ces élections locales, et ce, d’ici dimanche 9 juillet. De même que tous les présidents d’APC d’obédience FLN, ils sont au nombre de 597, ont été invités à présenter leurs bilans respectifs pour les cinq années de gestion de leurs communes respectives d’ici le 15 juillet, au plus tard.
«A la lumière de ces rapports que présenteront les maires du parti, d’autres décisions et d’autres actions suivront. Il s’agit d’abord de la dizaine de rencontres régionales avec les élus locaux du parti que le SG présidera à partir de la mi-juillet au niveau des grandes wilayas comme Alger, Sétif, Tizi-Ouzou, Batna, Oran, Annaba, Constantine, Béchar, etc. Avec les assemblées générales au niveau des mouhafadhas et des kasmas, les mois de juillet et août seront bien chargés mais, dans tous les cas, le secrétaire général a insisté, durant la réunion du bureau politique, pour que tout soit finalisé avant le 31 août.»
Aussi, et contrairement aux dernières élections législatives, le choix des candidatures se fera, cette fois-ci, au niveau de la base. «Cela se fera à travers les assemblées générales qui se tiendront au niveau de chaque wilaya et de chaque commune.
Et chaque assemblée sera supervisée par un membre de la direction nationale qui ne soit pas originaire de la région de la wilaya ou de la commune concernée», nous explique encore notre source.
Dans cette bataille des locales, le FLN ambitionne de nettement améliorer le score de 2012 avec la suppression de la fameuse circulaire de Daho Ould Kablia qui avait privé le parti, à l’époque, de presque la moitié de ses APC.
Arrivé, en effet, majoritaire dans plus de mille APC, le FLN n’a pu obtenir la présidence que dans 597 communes à cause de cette circulaire qui avait suscité une grande polémique à l’époque.

Kamel Amarni - Alger (Le Soir) -

Facebook comments