Wednesday 20 September 2017

Le président congolais Nguesso annonce la publication prochaine d'un nouveau gouvernement

Le président congolais Nguesso annonce la publication prochaine d'un nouveau gouvernement
(Xinhua 08/16/17)

BRAZZAVILLE, (Xinhua) -- Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, a annoncé le 14 août la formation imminente d'une nouvelle équipe gouvernementale pour son pays.

"Je vais devoir m'appuyer sur un gouvernement efficace et résolument porté sur l'action", a déclaré M. Nguesso dans son message à la nation prononcé la veille du 57e anniversaire de l'indépendance de son pays célébré le 15 août.

"Un gouvernement qui sera entièrement mobilisé pour mettre en œuvre des réformes hardies et des politiques appropriées, afin de relancer la machine économique nationale, d'accélérer la sortie de crise, et de mettre l'ensemble du pays en marche vers le développement", a-t-il ajouté.

Aucune date n'a cependant été précisée pour la formation du nouveau gouvernement. Mais le Congo est dans un processus de mise en place des institutions prévues par sa Constitution adoptée le 25 octobre 2015.

Le Congo, comme l'a reconnu son chef de l'Etat, est touché par une crise financière et économique qui frappe presque "tous les secteurs de l'économie nationale". Une crise inhérente à la baisse des cours mondiaux du pétrole mais face à laquelle le pays ne doit se résigner selon son président.

"Pour faire face à la crise présente et la surmonter, (...) il nous faut mieux nous organiser à tous les niveaux, du sommet à la base de l'Etat, de l'élite entrepreneuriale aux salariés de base, du secteur public au secteur privé", a exhorté le président congolais.

Il a par ailleurs invité ses compatriotes à ne pas céder au désespoir. "Il n'y a ni faillite, ni banqueroute. La crise sera surmontée", a-t-il assuré.

Parmi les mesures annoncées pour faire face à la crise, le chef de l'Etat congolais a annoncé la conclusion, au mois de septembre prochain, d'un programme avec le Fonds monétaire international afin d'accélérer les réformes envisagées.

"Nous avons résolu de négocier avec le Fonds monétaire international un programme visant à créer de nouvelles bases d'une croissance soutenue, durable et inclusive", a-t-il étayé.

Facebook comments