Recherche sur le palmier à huile: Des semences à haut rendement pour augmenter la production | Africatime
Saturday 25 October 2014

Recherche sur le palmier à huile: Des semences à haut rendement pour augmenter la production

Recherche sur le palmier à huile: Des semences à haut rendement pour augmenter la production
(Fraternité Matin 06/13/13)

Le système de certification, mis en œuvre par le Centre national de la recherche agronomique (Cnra), a permis d’optimiser l’activité de production des semences et, surtout, d’améliorer la disponibilité des produits. Pour le palmier à huile, la tendance actuelle est à la production durable qui prend en compte la responsabilité civile, sociale et environnementale.Le Centre national de la recherche agronomique (Cnra), déjà en pointe sur ces questions, a mis en place un système de certification de production des semences. Objectif, accroître le rendement des parcelles dans le respect des normes d’éthique et de conception.
Profitant du Congrès africain de l’huile de palme (Apoc), la plateforme censée redorer l’image de la spéculation, le responsable qualité de l’institut de recherche a expliqué, mardi à Abidjan, que la production de semences implique forcément, aujourd’hui, des procédures de contrôle efficaces. Aussi, Alidou Kamagaté s’est-il félicité de ce que le système de production et de commercialisation des semences de palmier à huile a été certifié Iso 9001 version 2008. Une performance qui devrait renforcer la compétitivité des espèces oléagineuses, comblant ainsi le déficit prévisionnel par une production à grande échelle.
Les semences sélectionnées de palmier à huile, a confirmé M. Kamagaté, garantissent une production élevée et stable dans le temps. Selon les chercheurs, les caractéristiques technologiques performantes permettent une valorisation optimale des récoltes. Sous un climat favorable, en effet, la production de régimes peut aller de 28 à 30 tonnes à l’hectare par an. En ce qui concerne le taux d’extraction d’huile de palme, il peut atteindre des niveaux exceptionnels (Cpo : 24-26 % en usine). Quant aux plants, ils sont d’une très faible croissance en hauteur et d’un encombrement réduit. Avec une production moins affectée par les stress hydriques et de l’huile à forte teneur en oléine, la technologie a, par ailleurs, permis de mettre en place du matériel hautement résistant à la fusariose.
Précision, ces semences sélectionnées aux qualités reconnues qui s’adaptent à toutes les zones de culture sont obtenues à partir de croisements et mis à la disposition du marché sous la forme de pollen, de graines sèches, préchauffées et germées.

Lanciné Bakayoko