Wednesday 23 August 2017

Présidentielle 2015: l’ONUCI apporte son appui logistique et sécuritaire

Présidentielle 2015: l’ONUCI apporte son appui logistique et sécuritaire
(AIP 10/23/15)

L’opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) a indiqué qu’elle apporte un appui logistique et sécuritaire au processus électoral dans le pays, conformément à son mandat, selon une note d’information parvenue à l’AIP jeudi.

Selon la note, à la demande de la Commission électorale indépendante (CEI), l’appui logistique de l’ONUCI a consisté à "transporter le matériel électoral dans les 108 départements du pays, du 16 au 22 octobre 2015, avec le concours de sa force pour la sécurisation de l’opération de convoyage". Ajoutant que "durant cette période, des patrouilles ont été menées par les différents bataillons déployés le long des axes d’acheminement".

"Durant le scrutin, l’ONUCI n’aura aucune présence dans les bureaux de vote. La Mission apportera un appui à la CEI pour le rapatriement des procès-verbaux vers Abidjan à partir de 11 localités à savoir, Abengourou, Bouaké, Bouna, Daloa, Gagnoa, Man, Odienné, San Pedro, Séguéla, Korhogo et Yamoussoukro", poursuit le communiqué.

En ce qui concerne le volet sécuritaire, la mission "intervient en troisième rideau après la police, la gendarmerie et les Forces républicaines de Côte d’Ivoire". "6000 bérets bleus de l'ONUCI appartenant soit à la Force, soit à UNPOL, seront mobilisés à cet effet, et vont être engagés dans le gardiennage des points sensibles de l'ONUCI, dans des patrouilles diurnes et nocturnes sur de nombreuses zones plus ou moins sensibles et une dernière partie sera constituée des éléments de réaction rapides, pré- positionnés dans les plus grandes villes et prêts à intervenir par la route ou par les airs dans le cadre de la protection des populations civiles", précise notamment le communiqué.

L’ONUCI, à travers sa chaîne de radio ONUCI FM, sensibilise depuis le 12 octobre les électeurs ivoiriens sur leurs droits et devoirs dans le cadre d’une approche visant à leur permettre de mieux appréhender les enjeux électoraux, relève par ailleurs la note.

La mission onusienne signale également qu’au chapitre de ses actions en cette période électorale, figurent la couverture de tout le processus électoral, la rencontre des acteurs de la société civile, des autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières, en vue de leur implication dans le maintien et la consolidation de la paix et la promotion d’un environnement électoral apaisé.

Facebook comments