Tuesday 24 October 2017

Le nouveau code électoral a ‘’plus de légitimité’’ que celui adopté par le CNT, selon Aboubacar Sylla

Le nouveau code électoral a ‘’plus de légitimité’’ que celui adopté par le CNT, selon Aboubacar Sylla
(Vision Guinée 03/03/17)
Le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla

Le porte-parole de l’opposition déplore la polémique que continue de susciter le point 2 de l’accord du 12 octobre malgré l’adoption du nouveau code électoral. Aboubacar Sylla estime que le débat devrait être clos dès lors que les représentants du peuple se sont prononcés à l’assemblée nationale.

‘’Normalement, ce débat devrait être clos à partir du moment où les représentants du peuple se sont prononcés sur la question en toute légalité. Il faut préciser que ce nouveau code électoral a plus de légitimité que le code électoral auquel certaines personnes tiennent becs et ongles’’, s’efforce de convaincre l’ancien ministre de la communication.

Il ajoute que les contestataires du point 2 de l’accord du 12 octobre sont minoritaires par rapportent à ceux qui l’approuvent. ‘’Il a été difficile pour les défenseurs du [nouveau] code électoral de trouver un espace médiatique nécessaire pour s’exprimer. Par contre, tous ceux qui étaient là pour le discréditer étaient les bienvenus. Ce qui a fait qu’on a eu l’impression qu’ils sont beaucoup plus nombreux que nous alors que ce n’est pas vrai’’, a-il-confié à une radio locale.

Selon le président de l’UFC, le code électoral révisé, à l’issue du dialogue, n’était pas légitime puisqu’ayant été adopté par les membres du Conseil national de transition (CNT) qui, dit-il, n’avaient aucun représentatif. ‘’Ce code n’avait aucune légitimité. S’il faut comparer un code électoral voté par le CNT à celui qui a été voté par le parlement, il faut le dire que la légitimité se trouve du côté de celui qui est accepté par tout le monde’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

Facebook comments