Tuesday 21 November 2017

Les USA et l’UA saluent l’annonce du nouveau calendrier électoral en RDC

Les USA et l’UA saluent l’annonce du nouveau calendrier électoral en RDC
(APA 11/08/17)

APA-Dakar (Sénégal) - "Les citoyens de la RDC ont soif de démocratie et de leadership et d’autres retards et tentatives de maintien du pouvoir ne serviront qu’à isoler les dirigeants et le gouvernement de la RDC", a déclaré mardi l’ambassadeur des Etats-Unis aux Nations Unies, Nikki Haley.

"Après des années de retard, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en République démocratique du Congo (RDC) a publié un calendrier pour les élections attendues depuis longtemps", a déclaré Nikki Haley dans un communiqué dont APA a pu obtenir copie.

Haley était récemment en visite en République démocratique du Congo dans le cadre d’une tournée africaine qui l’a également menée en Ethiopie et au Soudan du Sud.

Par ailleurs, Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine (UA), a exprimé sa "satisfaction" au sujet de la publication du calendrier électoral en RD Congo.

Mahamat a rappelé que l’UA "a toujours appelé à la publication en temps voulu d’un calendrier électoral crédible et aussi consensuel que possible, conformément à l’Accord politique du 31 décembre 2016".

Les élections présidentielle, législatives et provinciales se tiendront le même jour, à savoir le dimanche 23 décembre 2018, selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Cet organe a également annoncé que la tenue des scrutins dépendrait de la disponibilité des fonds et de la situation sécuritaire dans le pays, ont indiqué divers médias.

Dans sa déclaration, M. Mahamat a réitéré "l’engagement de l’Union africaine" à aider le Congo à franchir avec succès cette étape démocratique, conformément à sa Constitution."

"A cette fin, l’UA ne ménagera aucun effort pour mobiliser les ressources nécessaires, à la fois des Etats membres et de l’ensemble de la communauté internationale".

Dans la même déclaration, Mahamat a souligné "la nécessité de faire tout ce qui est possible pour s’assurer que les élections prévues soient organisées dans les conditions requises de transparence, de crédibilité et de régularité, conformément aux instruments pertinents de l’Union africaine, notamment la Charte africaine sur la démocratie, les élections et la bonne gouvernance."

Facebook comments