La SENELEC acquiert 20 MW d’excédent d’énergie auprès de la SOMELEC | Africatime
Wednesday 29 March 2017

La SENELEC acquiert 20 MW d’excédent d’énergie auprès de la SOMELEC

La SENELEC acquiert 20 MW d’excédent d’énergie auprès de la SOMELEC
(APS 09/25/14)

La Société nationale d’électricité (SENELEC) va disposer, à partir de décembre 2014, de 20 mégawatt (MW) supplémentaires, qui lui seront fournis par la Société mauritanienne d'électricité (SOMELEC), pour une durée de deux ans.

Les deux sociétés ont signé mercredi un contrat d’achat d’énergie excédentaire, qui permettra à la SENELEC d'acquérir 20 MW auprès de la SOMELEC au prix de 101, 25 F/kWh, à partir de décembre 2014, et ce, pour une période de deux ans.

La convention à été paraphée en présence du ministre du Pétrole, de l'Energie et des Mines de la Mauritanie, Mohamed Ould Khouna, du ministre sénégalais de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables (MEDER), Maïmouna Ndoye Seck, ainsi que du directeur général de la SENELEC, Pape Dieng, et du directeur général adjoint de la SOMELEC.

Selon le mémo du contrat d’achat remis à la presse, la SENELEC a sollicité de la SOMELEC l’achat de tout excédent de puissance, afin de faire baisser les dépenses de combustibles des turbines à gaz et des locations du Sénégal, jusqu’à la mise en service de ses centrales au charbon.

Grâce à une demande faible en énergie en Mauritanie (moins de 100 MW), et à la présence d’une centrale solaire de 14 MW en exploitation et d’une centrale éolienne de 30 MW en construction, la SENELEC ‘’pourrait tirer profit de cette énergie aux heures creuses entre janvier et mai’’.

Dans le cadre de ce contrat, la SENELEC peut, en un mois, faire une économie de 1, 2 milliard de francs CFA, en enlevant seulement 18 MW (substitution à la turbine à gaz N°2 qui a un coût variable de 217 F/kWh).

‘’Si cette énergie se substituait à une location du gas-oil (128 F/kWh), cette économie de combustible serait de 283 millions de FCFA’’, explique le document.

Pour la réalisation de ce projet, la Mauritanie va installer une centrale diesel duale Wartsila fonctionnant au fuel lourd d’une puissance de 120 MW, et dont la mise en service est prévue à la fin de l’année 2014. Elle sera portée à 180 MW au second semestre de 2015.

Les gouvernements mauritanien et sénégalais avaient signé en juillet 2012, un protocole de coopération internationale en matière d’électricité et de gaz permettant à la SENELEC d’acheter, à partir de 2017, l'énergie produite pour une puissance d’environ 125 MW pouvant aller jusqu’à 250 MW suivant le prix.

Les deux ministres se sont félicités de ce contrat gagnant-gagnant qui, selon eux, montre la volonté politique des deux pays à travailler ensemble. Ils espèrent également que cette première signature marque le début d’une longue coopération dans le secteur de l’énergie entre Dakar et Nouakchott.

Facebook comments